Batch cooking # 1

Hello hello,

Comment allez vous ? Vous avez survécu à la canicule et vous êtes encore dans les parages ? En tous cas, merci d’être là !

Comme beaucoup d’entre vous, je pense, mes semaines sont une sorte de course folle, entre boulot, transports, ménage, rangement, courses, un peu de potes et de loisirs. Bref pas vraiment un long fleuve tranquille et pas non plus l’idéal pour cuisiner « maison » des produits frais et bruts. Quand je rentre du boulot j’ai juste envie de me poser et de buller. Alors niveau repas du soir, il faut que ce soit prêt et bon en 15 minutes.

Pour éviter de tomber dans la case « plat cuisiné industriel » (composition bof bof) ou « commande » (trop cher, trop fat), la solution qui me convient le mieux c’est ce qu’on appelle le « batch cooking » ou « meal prep », je ne sais pas trop comment traduire ça (si vous avez des idées je suis preneuse).

De quoi on parle au juste ?

Le principe c’est de profiter du weekend ou des vacances, quand le rythme diminue, pour préparer d’avance en grande quantité un ou plusieurs plats pour plus tard. Soit pour la semaine qui suit, soit en congelant pour encore plus loin (D’ailleurs les semaines qui viennent vont être consacrées aux bocaux de sauce tomate et ratatouille pour cet hiver ^^).

Pour ma part, ce qui me convient le mieux c’est de préparer 3 ou 4 plats que je peux mélanger et alterner à l’envie parce que l’idée de manger plusieurs soirs d’affilée la même chose me hérisse le poil et qu’au fond j’aime pouvoir suivre l’inspiration du moment. Mais vraiment c’est à vous de voir ce que vous préférez.

Pourquoi ça marche pour moi ?

  • L’avantage principal à mes yeux c’est de gagner un max de temps pour les diners de la semaine ou les déjeuners que j’emporte certains jours. Je rentre, j’ouvre le frigo, j’ai juste à piocher, mélanger et réchauffer ou faire un bowl avec ce que j’ai sous la main.
  • Ça m’évite de gaspiller de la nourriture. Le weekend en rentrant des courses je cuisine grosso modo tout ce que j’ai dans mon frigo qui risque de s’abimer. Résultat je ne jette quasiment plus rien.
  • Je mange super équilibré. Chez moi la faim est mauvaise conseillère. Si je n’ai rien sous la main, j’ai tendance à opter pour la facilité et à laisser de côté les légumes. Là comme ils sont déjà cuits et préparés, je n’ai pas à me poser de question.

Pourquoi ce billet ?

Si vous me suivez sur instagram, vous voyez régulièrement passer ces recettes ou nos diners de la semaine mais faute de temps et de lumière je ne les partage jamais ici. Aussi, je me suis dit que j’allais essayer de vous donner régulièrement quelques exemples de ce que je prépare sur ce mode. Recettes garanties ultra simples et rapides. J’espère que ce nouveau genre de billet vous plaira. Vous me direz :)

Cette semaine :

Galettes de courgettes aux herbes fraiches

Courge rôtie aux épices cajun

Plus facile c’est impossible. Il suffit de découper la courge (trompette ici) en morceau d’un peu moins d’un cm de large. D’arroser d’une peu d’huile d’olive, saler, poivrer, ajouter vos épices préférées et d’enfourner 30 à 40 minutes à 180°C jusqu’à ce que la courge soit tendre.
Vous pouvez la manger chaude, froide ou en faire du houmous.

Houmous de haricots blancs à la courge

Ultra facile aussi. Mixez votre courge rôtie, sans la peau avec une petite boite de haricots blancs (ou de pois chiche), une pincée de sel, un soupçon de poivre, un filet d’huile, une cuillère de jus de citron et de tahini.
Ce houmous sera parfait pour un dip, sur des tartines ou même dans une salade.

Salade de légumes rôtis à la feta

C’est devenu une de mes base préférées de salades. Découpez en dés moyens une aubergine, un poivron et une grosse courgette. Arrosez d’un filet d’huile d’olive, salez, ajouter deux gousses d’ail émincées et laisser confire au four (180°C) 30/40 min. A mi cuisson, ajouter deux belles tomates coupées en dés. Une fois que tout est bien confit et fondant, laissez refroidir et ajoutez un oignon émincé, un filet de vinaigre balsamique. Selon la quantité d’huile utilisée pour rôtir vous pouvez ajouter ou non un filet d’huile d’olive. Au moment de servir vous pouvez pimer cette salade avec un peu de feta ou des olives noirs.

L’ensemble m’a demandé un peu moins d’une demi journée en cuisine en vacant parallèlement à mes occupations (vaisselle, ménage, linge …). Ci dessous un exemple de bowl composé à la va-vite : à gauche de la salade de légumes rôtis et de la courge, un peu de roquette, de bonnes tomates juste arrosées d’un peu d’huile d’olive et du guacamole pour un diner sain et rapide !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s