Prendre le temps

Hello,
j’espère que vous avez passé de bonnes vacances ! Les miennes ont été délicieuses et ensoleillées à souhait entre repos dans le Doubs, exploration de Londres entre copains et dolce vita en Italie en amoureux.

Peut être est-ce justement ce séjour italien et l’ambiance si particulière qui y règne entre langueur, fastes surannés et douceur de vivre qui m’a inspiré ce billet ?
Cette année j’ai passé l’essentiel des « grandes vacances » sur Paris à travailler. Et à peine avais-je commencé mes vacances que fleurissaient déjà les nouvelles collections, les pièces à avoir pour la rentrée, les rangements de dressing pour l’automne et les youpi vive le retour des feuilles mortes, des mugs de thé brulants et des pumkin latte ….  Comme si passé le 15 août, l’été tirait déjà sa révérence et qu’il fallait en toute hâte enchaîner sur la saison d’après.

A ce moment là, mes envies se résumaient à me laisser porter par le ralenti des vacances et ma garde robe estivale rimait plutôt avec short et débardeur qu’avec boots et jean au vu des 25 degrés (voire plus) annoncés par le thermomètre. Décalage total !
Alors que les démarches de pleine conscience et les initiatives pour se reconnecter au présent fleurissent un peu partout (et je m’en réjouis !), j’ai du mal à comprendre cette course (folle ?) en avant qui fait que dès juillet les rayons rentrée sont installés, que passé le 15 août il faut se hâter de préparer la rentrée, que dès octobre les calendriers de l’avant fleurissent, et que février sonne l’arrivée des cloches de Pâques.

En grande angoissée de nature, je suis quelqu’un qui a toujours tendance à (trop) se projeter, à anticiper la suite et à essayer de tout prévoir, mais je m’interroge. Ne devenons pas un peu tous fous à sans cesse vouloir les choses alors qu’il n’est pas temps. Cela ne nous empêche-t-il pas de savourer les choses pleinement ? Certes il fait un peu moins beau et chaud, mais l’été finit le 20 septembre, pourquoi se priver de presque un mois ?

Bref, ce billet décousu pour vous dire qu’en cette rentrée j’ai décidé d’appuyer sur stop et d’essayer de vivre l’instant que ce soit en continuant à porter mes t-shirts d’été, en croquant une mirabelle ou en m’asseyant pour regarder le soleil se coucher. Il sera bien temps de mettre l’imper et les bottes quand l’automne sera de retour.

20170831_181544

Le coucher de soleil sur Vernazza, un petit morceau de pur bonheur.

Publicités

Une réflexion sur “Prendre le temps

  1. C’est vrai, il y a une course en avant dans notre société…
    Et ça m’énerve comme toi les rayons des supermarchés qui te mettent Noël ou Pâques si longtemps avant!!
    Cet été je l’ai aussi en majeure partie passé à bosser comme une malade du cou j’ai l’impression de ne pas en avoir assez profité…
    Et là , pour moi dans ma tête c’est deja l’automne – Les premices- si tu voyais le brouillard de la fenêtre à Nancy haha . Mais c’est une saison que j’aime!!
    Des bises et bonne connexion à l’instant présent 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s