Lettre d’une ronde à Biba

Chère Biba,

Il faut qu’ on parle. Notre relation n’a jamais été très passionnelle, mais il m’est arrivé de t’acheter de temps en temps, souvent en prenant le train, ou en partant en vacances. Je te trouvais distrayante, de quoi faire passer le temps gentiment en regardant distraitement les images. Mais depuis hier, toi et moi c’est fini.

Pourquoi ? Et bien je dois te le dire. Ce n’est pas moi qui suis en cause, mais bien toi.

Hier, j’ai eu le « plaisir » de découvrir ta rédac’ chef,  Delphine Apiou, sur un replay d’une émission de la chaîne Chérie 25 (replay d’ailleurs passé en vidéo privée depuis hier soir, étrangement ^^).

Ta rédac chef était invitée en plateau, avec d’autres experts de la mode à l’occasion du deuxième épisode de l’émission spéciale fashion week de Chérie 25. A une vingtaine minutes d’émission, séquence micro-trottoir, les passants posent des questions et les invités y répondent. Deuxième question, une jeune femme demande pourquoi les défilés ne mettent en scène que des jeunes femmes extrêmement filiformes, qui ne correspondent pas aux femmes qu’on voit dans la rue. Tu sais celles qui ont des hanches, des fesses, de la poitrine. Les femmes réelles en somme, celles qui constituent surement ton lectorat d’ailleurs.

Et là c’est le drame … Delphine Apiou répond, en substance, que les rondes sont une guigne pour la mode, c’est bien plus compliqué de les habiller que les minces. D’ailleurs Karl Lagarfeld lui-même l’a dit, c’est bien mieux de faire des vêtements pour les minces et puis c’est bien plus joli. Et, quand une des autres invités essaye d’aller à contre-courant lui disant qu’on peut être belle qu’on soit mince ou ronde et que la mode est pour tout le monde,  Delphine Apiou de continuer sur sa lancée qu’il faut en finir avec l’hypocrisie ambiante qui dit que chacun est beau comme il est. De toute façon c’est bien connu, tout le monde veut être mince et celles qui disent le contraire sont des menteuses.

Selon elle, la norme serait donc de porter du 36 tout au plus et au-delà, vous êtes moche et triste et vous n’avez qu’à maigrir, na !

Là je te l’avoue, je suis tombée sur les fesses. Heureusement pour moi, elles sont bien rebondies, rassure toi, je ne me suis pas fait mal.

Comment peut-on porter un tel mépris envers la très grande majorité des femmes qui ne correspondent pas au physique des mannequins ? Et comment, par la même occasion, peut-on porter un tel mépris envers ses propres lectrices. Car je ne pense pas que les lectrices de Biba  soient uniquement des top model …. Je ne comprends pas qu’en 2013 on puisse encore véhiculer les diktats dangereux qui font croire aux gens que la minceur extrême est la norme à atteindre.

Ce matin, j’ai une nouvelle à t’apprendre Biba, puis qu’apparemment cela t’avait échappé. Les femmes sont toutes différentes et toutes belles à leur façon, qu’elles fassent 1m50 ou 1m 90, qu’elles aient 20 ans ou bien plus, qu’elles soient blondes, brunes, rousses ou qu’elles se soient rasé la tête, et bien sur qu’elles soient rondes ou minces. La beauté ne tient pas à nos mensurations et à la taille de vêtements que nous portons. Notre beauté vient de notre confiance en nous et du fait que nous nous aimons comme nous sommes. Et nous avons, d’ailleurs, le droit de nous habiller comme bon nous semble, car après tout, la mode n’est qu’un jeu. Ca n’est pas à elle de nous dire comment nous devons être, c’est à elle de s’adapter à qui nous sommes.

Voilà je crois qu’on s’est tout dit Biba, je ne t’achèterai donc plus et j’espère que bien d’autres feront comme moi, car je ne vois pas pourquoi j’encouragerai des gens qui au fond n’ont aucun respect pour moi et mon 42.

Allez salut !

PS : En raison de ce billet d’humeur, chers lecteurs, vous retrouverez « pépites de web » demain exceptionnellement.

Advertisements

7 réflexions sur “Lettre d’une ronde à Biba

  1. Coucou Madeleine. Quelle horreur!! C’est triste de penser que cette femme vit dans son univers superficiel complètement coupé de la réalité… Et alors? Tant pis pour elle et les autres du même type… On ne vit pas dans le même monde, et le nôtre est beaucoup plus fun!!! ;) Oui, car on a droit au chocolat et on s’intéresse à d’autres choses qu’à la taille d’étiquette des gens!

    1. 100 % d’accord avec toi :) Le problème c’est que ce genre de discours peut déstabiliser des personnes fragiles (ados, personnes ayant un manque de confiance en elles, …) et leur pourrir la vie et la santé …

  2. L’opinion de cette femme n’est malheureusement pas isolée. Ce qu’il ne faut pas oublier c’est que ces jeunes filles qui défilent sur les podiums sont extrêmement jeunes et que passé un certain âge, il ne faut pas s’attendre à pouvoir manger ce que l’on veut, avoir des hanches de garçon et une poitrine invisible.

    Je fais une taille 38 et même avec ça j’ai du mal à m’habiller car j’ai des épaules étroites et une grosse poitrine et cela parce que des tarés qui ne sortent pas de leur cocon ont décidé que les femmes devraient ressembler à des troncs d’arbre.

    Heureusement pour nous, la mode brésilienne arrive enfin en Europe. A nous les coupes qui respectent et mettent en valeur les formes!!

  3. Je comprends ta colère et me joins à toi ! C’est à cause de femmes comme elles que l’on culpabilise de se faire plaisir avec un carré de chocolat ou que l’on se défend de porter certains vêtements. Je pense qu’elle n’aime tout simplement pas la Femme. Une femme n’est pas un porte-manteau squelettique. Non mais !
    Ciao Biba, à jamais !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s