Pépites de web #3

Aujourd’hui, c’est mercredi, et mercredi veut maintenant dire pour moi arriver à vous proposer une petite revue de jolies choses trouvées depuis une semaine sur la toile. Au programme cette semaine, de la cusisine encore et toujours, du DIY, de la création, et de la motivation (car il m’en faut).

{©A beautiful mess}

Avec la fin d’année qui se profile, je rentre en période DIY, j’ai comme l’impression que ça sent le retour du Caribou tout ça. Bref en quête d’inspiration, j’ai exploré la liste de mes favoris et j’ai découvert une vraie mine d’or ! Initialement j’avais sauvergardée une de leurs recettes (étrange, vraiment), au fur et à mesure que j’explorais a little mess, je me suis rendue compte quel trésor j’avais sous les yeux. Ce site tenue par deux américaines passionnées regorges, de tutoriels (deux petits exemples ci-dessus), d’inspiration et de belles idées pour rendre la vie plus belle, franchement courrez-y !

 {©DesignSponge}

Ca y est, cette fois-ci l’automne est bien là et avec lui arrive chez moi l’envie de mugs de thé fumant et de gateaux réconfortants. Sur le merveilleux site Design Sponge (si vous ne connaissez pas, encore une mine d’or pour tout ce qui est déco, DIY et lifestyle), j’ai trouvé cette alléchante recette de gateaux aux myrtilles. Franchement, n’est-il pas alléchant ??

{©Fubiz}

Sans doute l’avez vous déjà remarqué mais Fubiz est une grosse source de découverte et d’inspiration pour moi. Cette semaine, je me suis arrêtée sur cette sculpture onirique et poétique constituée de 6000 ampoules, présentée lors de la nuit blanche de Calgary. J’en mettrais bien un miniature dnas un coin de ma chambre.

En ce moment, mes journée de travail sont assez épuisantes, frustrantes, énervantes, décourageantes (pas de mention inutile à rayer malheureusement). Sur son blog, A cup of Jo, Joanna Goddard, exprime a peu près le même sentiment et nous raconte que pour lui soutenir le moral, sa mère lui a fait parvenir le poème If de Rudyard Kipling. Je connais et j’aime beaucoup ce texte en français, connu sous le titre Tu seras un homme, mon fils, mais je n’avais jamais lu la version originale. A ma grande surprise j’ai découvert que la traduction n’avait rien à voir, du point de vue littéral, avec le texte anglais, mais qu’à cette époque là les traducteurs s’attachaient d’avantage au sens du poème qu’aux mots eux mêmes. Mieux vallait que l’auteur initial ne soit pas trop susceptible …

© Karolin Schnoor’s

Hier, Silence on décore, nous faisait découvrir les illustrations de Karolin Schnoor. J’ai adoré, surtout sa vaiselle et puis une fois sur sa boutique Esty, j’ai craqué aussi pour ses articles de papeterie (étrange ça aussi ^^), je vous avoue, j’en ferais bien mes cartes de voeux …

Sur ce, bises à tous et à mercredi prochain.

Advertisements

9 réflexions sur “Pépites de web #3

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s