Elémentaire mon cher …

Quatorze  jours sans poster, record battu … Et bien non, je ne commencerais pas ce post en vous disant à quel point je suis en retard sur le blog pour la simple et bonne raison qu’hormis les objets de désirs mensuels je ne me suis fixée aucun rythme de publication ici, étant donné que c’est avant tout pour moi un lieu de partage avec vous. Ayant été bien occupée par ailleurs, je n’avais jusqu’ici rien trouvé de bien passionnant à vous raconter, happée que j’étais par la course du quotidien. Pourtant ce week-end sans rien à ne faire de précis et sans Chéribibi parti voir ses coupains, s’est révélé ressourçant. Je l’ai rempli de rangement, tri, nettoyage et déco (depuis le temps que j’en avais envie, je vous en parle très vite d’ailleurs dès que j’ai fini de mener à bien mes idées). Il a aussi été l’occasion d’une belle découverte télévisuelle -et ça, ce n’est pas si souvent il faut bien le dire. Et enfin (last but not least), il m’a permis de remettre mon cerveau en état de marche normale et d’un coup tout plein d’idées ont refait surface.

Je commence aujourd’hui par la découverte du week-end, j’ai nommé la série Sherlock !

Peut-être connaissez-vous déjà ? Moi j’ai rencontré le jeune homme samedi soir, lovée sur mon canapé. Petite j’aimais d’amour les romans policiers. Le club des cinq, Lancelot, Hercule Poireau, Arsène Lupin, Rouletabille et consorts étaient mes compagnons de jeu. Je rêvais d’aventures à vivre, de mystères à élucider et d’indices à dénicher. Pourtant Sherlock Holmes (hormis quand le Dr Watson est incarné par Jude Law) ne m’avait jamais passionnée. Je mets ça sur le compte d’une ambiance trop sombre à mon gout et du côté parfois « casse bonbon » de ce monsieur « je sais tout ». Bref, je suis loin d’avoir lue l’intégrale et je ne connais des adaptations au petit et grand écran que la version Disney et celle avec le suscité beau blond.

Voici donc que samedi soir, jour de misère télévisuelle s’il en est, je tombe sur un très beau brun au gré d’un zapping sur France 4.

Le jeune homme, incarné par Benedict Cumberbatch est donc Sherlock Holmes. L’esprit toujours aigué comme un rasoir, toujours branché technologie, toujours un peu autiste et parfois très sombre, mais un Sherlock version 2.0, qui mène l’enquête au 21ème siècle, épaulé de son comparse Watson, devenu blogueur pour l’occasion.

Pourquoi cet engouement me direz-vous ? Débarrassé de sa pipe, de ses redingotes et de l’ambiance un peu poussiéreuse qui l’entoure habituellement Sherlock est à la fois fascinant d’intelligence et glaçant de froideur. Pas de longueurs, pas de somnolence, les intrigues sont léchées et remises au gout du jour, la réalisation est nerveuse et vous embarque indubitablement au cœur de l’histoire (A l’issue du 2ème épisode, le chien de Baskervilles assaisonné de manipulations génétiques et complot gouvernemental j’ai dû appeler Chéribibi avant de pouvoir aller me coucher tellement j’étais dedans oui je suis une flipette). Enfin, l’ajout (me semble-t-il) de Mycroft Holmes, frère ainé de Sherlock et chef des services secrets dans le jeu ajoute une dimension supplémentaire bien agréable (rivalité fraternelle, nœuds supplémentaires dans l’histoire).

Je vous renvois vers l’ami Wiki pour le casting, le synopsis détaillé and co. Pour le moment seules deux saisons de 3 épisodes (de 90minutes) sont disponibles, le tournage de la troisième commencerait début 2013 (Viiiiite !).

Advertisements

4 réflexions sur “Elémentaire mon cher …

  1. Déjà, tu as bien raison de publier au gré de tes envies et comme tu le sens. Un blog doit rester un moment plaisir et détente pour parler justement de ce qui est plaisant comme ce nouveau Sherlok qui m’a échappé. Il faut dire que j’ai été « traumatisée » par le « Jeu d’Ombres » vu récemment au cinéma. Trop sombre, trop alambiqué et trop de bruit dans la salle. Sinon toujours un plaisir de lire tes petits commentaires ! Bises

    1. Je préfère publier moins souvent mais m’efforcer de soigner mes posts à chaque fois que ce soit en termes de contenu ou d’écriture et puis comme tu le dis c’est avant tout un plaisir, il y a déjà suffisamment de contraintes autres pour ne pas s’ajouter celle-là. En tout cas merci d’être passé, je me réjouis toujours de trouver tes petits mots :)

    1. Merci de ton passage :) Il est vrai que j’essaye de m’y tenir mais trouver de bonnes idées et les mettre en pratique n’est pas toujours compatible avec le qotidien alors je compose … J’applaudis les blogueuses qui parviennent, comme toi, à poster chaque jour :)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s