Grain de folie

Quand j’ai lu l’article de la grande Sophie  « Mon top 10 des trucs que l’on a honte d’aimer (1ère partie) » ça a tout de suite fait écho en moi. Je suis comme qui dirait un peu décalée comme fille, même si au premier abord ça ne se voit pas. Sous l’action conjointe d’un manque patent de confiance en moi et d’un grand soucis de conformisme, j’ai appris très vite à bien planquer tout ça derrière une façade respectable et bien aimable de petite fille, puis de jeune femme calme, posée et travailleuse, mais au fond il n’y a pas d’autre mot, je suis un peu tarée.
Avec l’arrivée de la trentaine, l’installation de mon chéri dans ma vie et une confiance en moi croissante, due notamment à mon établissement professionnel, j’ai appris à laisser d’avantage apparaitre mon décalage, car au fond c’est lui qui fait que je suis moi et j’en suis fière. J’espère sur mes vieux jours devenir, qui sait, une vieille dame indigne, qui ne s’embarrasse de rien, mange des gâteaux quand ça lui chante, fait du ski, du vélo et des grimaces aux gendarmes. D’ici là, je me suis dit « allez, toi aussi saute le pas et déballe au grand jour 10 petites preuves de ta folie».

1- Je connais par cœur la chorégraphie d’Alexandrie Alexandra et je n’hésite pas à aller la mettre en pratique aux mariages et autres réjouissances amicales et familiales. D’ailleurs il m’est difficile de résister quand résonnent les mélodies de Claude François et je ne tarde pas à me trémousser. Dans ma précédente vie, je devais être Claudette. Magnolia, FOREVER !

2-Sauf exception, je ne lis pas les livres ou les auteurs à la mode. Je ne connais donc pas « ensemble c’est tout », « les yeux jaunes des crocodiles », « la valse lente des tortues », « l’élégance du hérisson ». Je n’ai jamais ouvert une œuvre de Houllebeck ou de Marc Levi. D’une, ça me fatigue quand tout le monde fait la même chose. De deux, question lecture, je préfère me laisser guider par le feeling et les bons conseils des amis et de petits libraires. En ce moment, donc, je lis les romans barrés d’un auteur anglais fantsque et érudit, Fasper Fforde, léger comme une plume niveau réflexion mais qui me font éclater de rire toute seule lovée sur mon canapé.

3-J’ai un gout immodéré pour certains chanteurs « ringards », toutes époques confondues. Je chante Joe Dassin à tue tête, entendre Gilbert Montagné à la radio le matin me donne à coup sur le sourire (je suis une grande fan de Gilbert devant l’éternel), enfin impossible pour moi de ne pas me mettre à brailler en chœur quand j’entends « j’ai encore rêvé d’elle ».

 4- Je n’ai jamais vu le grand bleu, la soupe au chou, E.T, ou les bronzés. Jusqu’à mes sept ans je n’avais pas la télé, ma « culture » cinématographique comporte donc quelques trous que je vis bien, d’autant que pour certains de ces opus, je vous assure que si on ne les a pas vus petit, ils n’ont aucun charme à l’âge adulte (pour ne pas les citer, les bronzés ou la soupe au chou).

5- L’été, je ne pars pas à la mer. Je n’aime pas me faire bronzer ou aller en discothèque. La simple idée de devoir me battre pour poser ma serviette à 10 cm de celle de mon voisin me donne de l’urticaire. Pour moi les vacances sont synonymes de verdure, de grands espaces, de randonnée et de VTT. En clair j’ai troqué la chaleur et le soleil de bon cœur contre le temps pas toujours beau et parfois frais de la montagne l’été. Je préfère être au calme près des vaches que dans la cohue de l’été sur la côté. Ne vous détrompez pas, la mer je l’aime aussi mais à petite dose et de préférence quand le reste de la France a regagné ses pénates. Snob moi ? Non agoraphobe !

6- Je suis fan de Louis de Funès, c’est mon côté franchouillard sans doute. Je connais donc par cœur une bonne partie des dialogues d’Hibernatus, Pouic-pouic, Rabbi Jacob, la grande vadrouille ou du tatoué. Je ne me lasse pas de les re-regarder et je fais les dialogues en même temps que le film, ce qui ne manque pas d’agacer le reste de l’auditoire (fallait pas l’inviter).

7-Sauf événement particulier, je n’assortis jamais soutien-gorge et culotte. Je trouve ça plus amusant de dépareiller et un peu psychorigide de se refuser à porter un shorty qu’on aime bien parce qu’on n’a pas le soutif de l’exact même bleu. Et puis honnêtement la logistique et les fonds que ça demande d’acheter systématiquement 3 bas assortis pour chaque haut, pff (flemme quand tu nous tient). Mais en vrai, c’est plutôt joli non ?

8-Dans le même ordre d’idée, j’aDOre les chaussettes fantaisie du genre bien flashouille vert canard à pois roses, avec des petits cupcakes ou des rubans. La preuve en image ^^.

9- Je n’ai pas de plats cuisinés dans mon congel ou alors des que j’ai fait moi-même. Sur ce point je suis rebelle dans l’âme, findus et ses amis n’ont pas le droit de cité chez moi. Je préfère mille fois acheter des montagnes de légumes, les éplucher, les blanchir, les mitonner avec amour, passer des heures en cuisine et en vaisselle mais au moins savoir ce que je mange. C’est un investissement assez notable niveau temps, mais je ne reviendrais dessus pour rien au monde.

10-  Je suis fan de comédies musicales, mais attention point de Roi Soleil, Roméo et Juliette, Dracula et consort. Non moi ce que j’aime ce sont les délices kitch, les musicals américaines des années 30 à 50. Mes dieux sont Gene Kelly, Fred Astair, Ginger Rodgers et Cyd Chariss. J’aime la grace, le charme, la gaité et l’insouciance qui se dégagent de ces films. Je frémis de plaisir devant chantons sous la pluie, Brigadoon ou Top Hat, je virevolte devant tous en scène ou un américain à Paris. Cet amour me vient de mon papa lui aussi grand introverti devant l’éternel qui jeune se rêvait Fred Astaire sans oser aller danser. Je vous rassure il s’est bien rattrapé depuis et s’est offert des cours de rock pour ses 60 ans.

Allez pour la route et pour la pêche : Good morning !

 

 

Publicités

7 réflexions sur “Grain de folie

  1. Ah j’adore tes chaussettes, je suis une grande fan de ce genre de choses aussi ! héhé :)
    Et c’est top cette idée du top 10 des choses que l’on a honte d’aimer ! :)

  2. Rassure toi, j’ai pas mal de point commun avec toi ! 7/10 pas mal… Et puis dis moi n’y a-t-il pas une pub qui « les chaussettes ne se cachent plus ! ».
    J’adore ce portrait joyeux et positif de toi !
    Bises

    1. 7/10 ah oui quand même ! Alors quelle divergences ? je parie pour De Funès, Montagnier et …le fait de ne pas avoir vu le grand bleu and co, j’ai bon ? ;)
      Merci de ton passage et de ton commentaire.

  3. J’adore cet article et découvrir ces facettes délirantes mais attachantes de ta personnalité. C’est génial ! :)
    Et moi aussi je veux être une vieille dame indigne qui mange des gâteaux, bois des canons, raconte à ses petits-enfants toutes les idioties que leurs parents faisaient…
    Quel moment de détente, de souffle et de liberté ce billet !

    1. Eheh, justement avec les meileurs amies ce weekend on se disait que si on finissait dans la même maison de retraite, ils nous sépareraient pour qu’on ne mette pas trop le bazar ;)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s